Top 7 des merveilleuses plantes pharmaceutiques amazoniennes

Top 7 des merveilleuses plantes pharmaceutiques amazoniennes

Les secrets de longévité, de force et de beauté des populations amazoniennes, résident en majorité dans la nature. Les laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques sont conscients des fantastiques pouvoirs des plantes pharmaceutiques amazoniennes. Ils tentent depuis des décennies d’en apprivoiser une partie, afin d’activer toute la puissance nécessaire à la confection de leurs produits. Cependant, nombreux sont encore les plantes et les fruits que l’on retrouve uniquement, dans la forêt amazonienne et sur les marchés des régions proches de celle-ci. Plusieurs d’entre eux servent aussi bien pour la consommation courante, que pour la médecine traditionnelle. Prêts à les découvrir ? On vous guide en Amazonie ! Mais entre temps, ne bougez-pas, on vous ouvre les portes de la pharmacie amazonienne.

1. La Catuaba

Feuilles de catuaba.

Le guarana et l’açaï originaires du nord du Brésil, sont déjà connus du grand publique pour leur qualité énergisante. Dans le même domaine mais moins exportée, on retrouve la catuaba. Cette plante est utilisée en phytothérapie en tant qu’aphrodisiaque et stimulant. Elle appartient à la même famille que la coca, matière première servant à produire la très sulfureuse cocaïne mais malgré ce lien de parenté, elle ne présente ni effets toxique ni accoutumance. Une étude menée en 1992, a d’ailleurs démontrée les effets positifs des extraits de catuaba dans la prévention des infections bactériennes. Egalement consommée sous forme liquide, elle est très prisée dans le milieu de la nuit des régions Amazoniennes, en substitution aux boissons énergisantes.

2. L’Urucu

L'urcu, une plante pharmaceutique amazonienne.

Riche en caroténoïde, l’urucu aussi appelé urucum, roucou ou anchiote, est valorisé pour le rouge vif de son fruit. En cuisine, on l’utilise surtout en tant qu’assaisonnement car comme le safran, il donne une couleur unique aux plats en plus d’y apporter une légère saveur. Ses pigments, suscitent également un très fort intérêt pour les populations locales qui les extraient, afin de pouvoir réaliser leurs peintures corporelles. En médecine traditionnelle, l’urucu vient en aide contre les troubles respiratoire ou l’anémie, en plus de faire office de crème solaire naturelle et de protection contre les piqûres d’insectes. Hors des frontières brésiliennes, il sert de colorant naturel dans plusieurs produits de la consommation courante, comme par exemple le fromage.

3. Le Cupuaçu

Le cupacu a de grandes vertus pharmaceutiques;

Porté par un petit arbre allant de 5 à 15 mètres de hauteur, le cupuaçu est un fruit acidulé de forme ronde ou oblongue. Grâce à sa saveur unique, il est très utilisé pour la confection de desserts ou de bonbons, on peut aussi le retrouver sous forme de jus ou de liqueur. Le cupuaçu possède plusieurs atouts qui lui vaut sa place au sein de cette pharmacie amazonienne : c’est un traitement naturel aux problèmes gastro intestinaux, ses propriétés antioxydantes font également de son beurre un élément très utilisé en dermatologie, entre autre dans des produits proposant hydratation et cicatrisation de la peau.

4. Le Cipo-d’Alho

Jolies fleurs de cipo-dalho.

« Si celle que nous appelons rose portait un autre nom, ne sentirait pas elle aussi bon? » Ne vous laissez pas berner par sa belle robe rosée/ violacée, le cipo-d’alho (qui porte bien son nom), est une fleur dégageant une forte odeur d’ail lorsqu’on la manipule. Utilisée en cuisine pour sa saveur, elle est aussi très efficace contre la fièvre, le rhume, l’arthrite, ou les rhumatismes.

5. La Suma

La suma autrement appelée ginseng brésilien ou encore para toda (pour tout), est une racine qui comme son nom l’indique, est utilisée pour guerrir (presque) tout les maux . Aussi bien source de jouvence, que tonique énergisant, cette incroyable racine agit également pour la prévention de tout types de cancer. Mieux encore, elle est reconnue pour ses propriétés aphrodisiaques et s’utilise comme remède anti-inflammatoire. Une liste qui n’est bien entendu pas exhaustive, pour cette “super-racine”. Un allié de poids à toujours avoir près de soi.

6. Le Carapanaúba

Le carapanauba, l'une des plantes pharmaceutiques amazoniennes.

Cet arbre d’une beauté brute et extraordinaire, se nomme Carapanaúba. Il est doté d’une écorce puissante qui à elle seule, contient de nombreux principaux actifs. Consomée sous forme de thé, elle participe à la perte de poids, protège l’estomac des gastrites, aide à la digestion et sert même de contraceptif! Macérée et mélangée à de l’eau froide, elle contribue entre autre, au traitement des patients atteint du diabète de type 2.

7. Le jambú

Le jambu est utilisé comme médecine naturelle au Brésil.

Le jambú, en français Brède mafane, est une plante typique des régions amazoniennes. Jouissant d’un fabuleux pouvoir anesthésiant, ses feuilles sont par exemple utilisées dans les cas de douleurs dentaire. Plus les feuilles sont crues, plus l’effet anesthésiant est notable et ses pouvoirs ne s’arrêtent pas là ! Ses propriétés antiseptique viennent également en aide à quiconque aurait par malchance croisé la route d’un cobra agacé. Ses nombreuses vitamines et protéines font d’elle une partenaire toute indiquée pour combattre différentes allergies et douleurs légères. On la retrouve aussi dans la cuisine amazonienne dans des plats comme le tacaca, ou plus fou encore, dans la préparation de certaines cachaça, surtout dans la région du Pará, où la plante vous fera vivre une expérience bien différente de la dégustation de cette eau de vie locale.

Besoin d’aide pour vos voyages ?

Les experts locaux vous proposent des voyages sur mesure