L’arganier

L’arganier

L’une des principales stars de l’anti-atlas est l’arganier, arbre endémique du Maroc. 100 kg de fruits mûrs sont nécessaires pour produire un litre d’huile. On comprend l’importance que la population locale donne aujourd’hui à ce produit devenu incontournable dans la cosmétologie à l’échelon international. En cuisine, son goût subtil de noisette sublime les plats.

En février, les amandiers en fleur sont un autre patrimoine naturel de l’anti-atlas. L’amande est très utilisée dans la cuisine marocaine, notamment dans les tajines.

Découvrir ces ressources naturelles c’est aussi découvrir une histoire, à travers les greniers collectifs fortifiés qui foisonnent dans l’anti-atlas. Les “agadirs”  ou “igoudar” sont des constructions typiquement berbères. Souvent bâtis sur un promontoire rocheux, leur architecture est spectaculaire. Ces grandes bâtisses parfois de plusieurs étages regroupent des cases. Elles sont entourées de remparts avec des tours de guet et une porte toujours gardée par un gardien appelé « amine ». La fonction d’un agadir passait d’un espace de stockage à un lieu de concertation, d’échange mais aussi de refuge et de défense en cas de menace.

 Article rédigé par: Tamazirt Evasion

Contacter Tamazirt Evasion pour avoir plus de renseignements

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo