Cuisine du monde : la recette des empanadas argentines

Cuisine du monde : la recette des empanadas argentines

Découvrez la cuisine du monde à travers les recettes les mieux gardées de nos partenaires locaux. Aujourd’hui rendez-vous en Argentine avec Elsilina de l’agence Soliecol, qui nous parle de la gastronomie argentine.  Elle partage avec nous sa recette des empanadas argentines.

La gastronomie argentine vue par Elsilina

Préparation de la pâte des empanadas argentines

J’aime la Patagonie pour sa terre qui se fertilise sous le travail, et parce que ce dernier est absolument mêlé à la vie quotidienne. Ici pas d’horaires ni de salaires, pas d’ordre hiérarchique sinon celui de la nature qui impose son rythme puis qui récompense les efforts. J’aime manger, comme un rendez-vous indispensable et évident à mon bien-être, que je veux rendre agréable puisque récurrent. Je suis tous les jours de leur vie, les animaux qui me donneront leur viande, leur lait, leurs œufs ; je passe des heures à soigner le potager, mes mains sont noires de terre et mon cœur rouge de passion.

Je suis le paysan qui marche entre les blés en pensant au pain chaud de demain, je suis une race en voie de disparition, qui boude l’électricité et attend désespérément la pluie. Je considère la souveraineté alimentaire comme le droit à l’infinie liberté. La Terre Mère subvient à mes besoins.

Argentine, terre de Gauchos, donc de bétail, donc d’asado! Le célèbre barbecue se compose exclusivement de viande de vache dans la province de Buenos Aires et alentours, il se sert en “parrillada” avec côtelettes, boudin, intestins, et autres abats. Dans l’intérieur (les terres au-delà de la Pampa, le nord du pays et la Patagonie au sud) l’asado est chevreau ou agneau, traversé par un “ensartador” (broche de fer) planté au sol, cuit aux braises avec le feu brûlant à son côté.

Autre délice à savourer sans faute où que vous alliez en Argentine, les empanadas ! On en trouve dans tout le pays, fourrées d’aliments différents, mais le principe est le même partout : des beignets salés pour tous les goûts et de toutes les couleurs, cuits au four, dans l’huile ou la graisse animale, en plus faciles à cuisiner…

La recette des empanadas argentines traditionnelles

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 1,2 kg de farine
  • 100g de graisse ou d’huile
  • 20g de sel
  • eau tiède

Pour la farce :

  • 1kg de viande (couramment viande de vache hachée)
  • 1kg d’oignons
  • 4 œufs
  • 200gr olives
  • 200gr raisins secs
  • sel
  • piment moulu (plus ou moins selon les goût)
  • paprika
  • cumin

La veille : « el pino ». C’est la farce, ici dans le nord de la Patagonie il s’agit de viande de chèvre hachée menue et le même poids en oignons, ainsi que des œufs durs et des olives, en option des raisins secs. Dans une grande casserole, frire les oignons à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres, puis ajouter la viande avec le piment. Quand la viande rend son jus, saupoudrer de paprika et le sel (40 min au total), à la fin de la cuisson seulement ajouter une pincée de cumin. Préparer les œufs durs, les couper en petit bouts ainsi que les olives. Mélanger le tout et laisser refroidir (surtout ne pas mettre au frigo tant que c’est tiède).

Le matin : « la masa ». C’est la même pâte que pour le pain mais sans levure. Il faut l’étaler bien fine, attention cependant de ne pas exagérer car la empanada pourrait se percer. Le diamètre d’une portion de pâte est celui d’une assiette à dessert, sur une moitié on dépose une cuillère à soupe de farce avant de rabattre l’autre moitié de pâte par-dessus. Avec une fourchette – en l’absence d’empanadex – on scelle la pâte en prenant garde à ne pas laisser ni bulle ni trou d’air ! Il est conseillé d’aligner les empanadas crues dans une nappe en tissu.

Le midi : « la recompensa ». À frire dans la graisse, dans l’huile, à cuire au four, dans les cendres, c’est comme vous voulez ! C’est à chaque fois succulent !

Les 3 meilleurs endroits où manger des empanadas argentines.

Processus de préparation des empanadas argentines.

  1. Casa de las empanadas cafayate, pour manger de délicieuses empanadas au four, faites avec amour.
  2. El Sanjuanino. Un restaurant animé et simple, mais avec une cuisine de qualité.
  3. 1810 Cocina regional, pour se régaler avec un dessert local après une empanadas faite maison

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo