Sense Away ou les pérégrinations de Camille en Inde

Sense Away ou les pérégrinations de Camille en Inde

Camille est bretonne. Elle vient un peu de Chine aussi. Et d’Autriche, où elle vit actuellement. Et du Vietnam, de l’Inde, de l’Europe où elle voyage sur quelques jours, quand elle ne part au bout du monde. Camille l’habite, le monde. Et elle nous en offre une petite partie dans ses mots.

Cette ouverture vers le monde, Camille a voulu la partager à travers son blog, Sense Away. Elle vit chaque voyage comme une expérience des sens, forte, et sait que pour cela il faut se laisser porter par l’inconnu. Ce qui est ni évident, ni donné à tout le monde. À travers ses expériences, elle souhaite simplement montrer qu’il ne faut pas avoir peur du vide, qu’il suffit d’être attentif à ce qui nous entoure.

Ses textes, qu’ils content ou qu’ils informent (ses city guides sont très complets !), enchantent et nous font voyager ! Sur son blog, Sense Away, Camille vous fait rêver, gambader, rencontrer, savourer, succomber… dans des articles spontanés, bien écrits, très documentés et bien illustrés. Parce que Camille aime aussi la photographie et ne s’en prive pas.

« L’Inde du Nord – Un de mes plus beaux souvenir de voyage. »

« Je suis plutôt une voyageuse tournée vers l’Asie. La Chine, la Thailande, le Laos, le Vietnam, tous ces pays ont quelque chose de captivant à chaque voyage. Un retour à la maison presque inexplicable mais que je ressens à chaque fois. Mais mon voyage en Inde, c’était autre chose.

Quelque chose d’extrêmement fort qui surprend d’abord et puis qui ne nous quitte plus. J’ai été captivée par la beauté brute et chaotique de Delhi, charmée par les palais du Rajasthan et conquise par les grands paysages et la culture himalayenne du Nord de l’Inde. Peut-être parce que j’aime photographier mes voyages, toutes ces couleurs, ces visages, ces architectures, ces contrastes et ces grands paysages à couper le souffle.

Rien ne m’a laissée indifférente. Il faut juste être prêt à se laisser surprendre, à s’immerger dans une autre culture, à se laisser porter (à faire un petit peu attention quand même, comme à chaque voyage), à ouvrir grand ses yeux, ses oreilles et ses papilles.

Mon parcours de deux mois en Inde :

Delhi – Agra -Jaipur – Jodhpur – Udaipur – Delhi – Leh – Manali – Dharamsala – Manali – Delhi

Petite astuce : je suis passée par une agence locale, qui m’a proposé de visiter le Rajasthan accompagnée d’un chauffeur. Et je dois dire que ce n’était pas une mauvaise idée. L’agence m’a réservé tous mes hôtels à l’avance et je n’ai pas eu à me soucier des transports. Je dois dire que, méfiante au début, j’ai vraiment été surprise de me retrouver dans de supers hôtels (même en ayant choisi la catégorie budget).

Faire ses premiers pas en Inde accompagné par un chauffeur qui est aussi guide et personne de bons conseils, c’est vraiment, vraiment, une bonne option. Pour mes derniers jours dans le Rajasthan, j’ai réussi à dormir dans l’hôtel du film “The Best Marigold Hotel” près d’Udaipur.

Un très beau souvenir.

Découvrir le Ladakh

Le Ladakh, c’est une autre facette de l’Inde. Confinée dans les montagnes de l’Himalaya, cette province révèle une culture et des visages très différents. Le top du top, pour ceux qui n’ont pas peur de passer plusieurs heures dans les transports locaux, c’est de faire la route Delhi – Leh en bus. Le trajet dure 2 jours avec une pause entre. C’est un peu long et inconfortable, mais les paysages en valent vraiment le coup !

Une fois arrivé à Leh, pour découvrir le Ladakh, je pense que le mieux est de s’organiser un ou deux treks. Personnellement, je ne suis pas passée par une agence. J’ai loué une tente, un sac de couchage, un petit guide et je suis partie à l’aventure dans la vallée de Markha dont le circuit est très bien indiqué et de toute façon on n’est jamais seuls sur le chemin.

Je conseille tout de même aux voyageurs en solo l’option de l’hébergement chez l’habitant avec dîner, petit déjeuner et pique-nique compris.

Au retour, il est vraiment sympa de s’arrêter à Manali et Dharamsala. La région est plus tropicale et ça fait du bien après les déserts rocailleux du Ladakh. En plus il n’est pas impossible de croiser le Dalaï Lama à Dharamsala, ville qui abrite une grande communauté tibétaine.

le plateau du Landhak en Inde est une des plus belles régions du pays

Résumer son voyage en Inde de deux mois en quelques lignes, c’était un grand pari, mais j’espère que cela pourra vous donner quelques idées et conseils pour votre prochain voyage 🙂 »

Rédigé par Camille de Sense Away

Crédit photos : Camille de Sense Away

Retrouvez également Camille sur Facebook, Instagram et Twitter.

 

Quelques suggestions de voyages en Inde :

[voyage_shortcode ids=”8957,2402,2437″]

[voyage_shortcode ids=”7305,2568,7678″]
 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :
La fête d'Halloween est de plus en plus fêtée en France
France

Halloween is coming !

Savez vous pourquoi il faut être effrayant le soir d’Halloween ? Et soupçonniez vous que les origines de cette fête sont françaises ? Découvrez les secrets d’Halloween, pour briller tout autant qu’effrayer lors de cette soirée unique !

Lire la suite >

Une lune de miel à rallonge !

Marine et Nicolas sont partis pour 18 mois de voyage de noce autour du monde ! Un programme de 23 pays, des photos en robe de mariée et costume, des rencontres et de nombreux conseils, le tout dans un blog fort intéressant !

Lire la suite >

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo