L’automne au Québec : un spectacle “son et lumière” annuel

L’automne au Québec : un spectacle “son et lumière” annuel

Pour un voyage grand luxe non dispendieux, rien de tel qu’une escapade au paradis des couleurs dans la forêt québécoise à l’automne. La haute saison a fait place à des tarifs plus modérés et la ville fait place à la campagne, toujours plus abordable, alors que la combinaison des feuillus, qui passent du vert à toutes les couleurs chaudes, et de la chorégraphie symphonique des oiseaux migrateurs en route vers leurs quartiers d’hiver, produit un luxuriant spectacle grandeur nature à la fois lyrique et esthétique.

La beauté et les couleurs de l’automne au Québec

Partir au Canada à l'automne

De Charlevoix à l’Outaouais, de la Beauce au Suroît, les feuillages se muent en tapis, en murs et en dômes multicolores, enveloppant le visiteur d’un somptueux environnement avec lequel aucun bâti humain ne peut rivaliser.

La variété et la richesse des ocres, des sépias, des magentas et autres déclinaisons pigmentaires combinées à l’infini sont telles qu’aucun tableau n’arrive à en reproduire la luminosité, ni aucune photo à être semblable à une autre. Sans oublier les expériences olfactives qui se vivent au couchant quand les jours raccourcissent et la température fraichit, ainsi que les fruits des récoltes, que ceux et celles qui les ont produites se font un plaisir d’offrir aux passants, avec des conversations qui peuvent s’étirer à la démesure si on n’y prend garde.

La migration des oiseaux du Québec à l’automne

Découvrir le Québec à l'automne

L’automne québécois est aussi le théâtre d’un grand concert animalier, avec la migration des oies blanches, des bernaches et autres oiseaux migrateurs qui reviennent du Grand Nord et s’en vont rejoindre leurs quartiers d’hiver sur la côte est des États-Unis. On peut les voir passer en formations symétriques dans le ciel, en descente vers des lieux de ravitaillement, toujours les mêmes d’année en année (toute chose égale par ailleurs), ou en récupération d’énergie au sol, et entendre la symphonie de leurs cris tantôt d’encouragement, tantôt d’appel à la prudence, tantôt de discussion sur la route à suivre!

Pour sortir des sentiers battus et vivre à pleins poumons l’expérience de ces sons et lumières spectaculaires qui envahissent les grands espaces québécois en automne, pour humer les parfums de leur nature luxuriante, pour assister aux chorégraphies et concerts de leurs migrants ailés et pour savourer les produits frais de leurs terroirs, on peut emprunter un circuit existant qui a fait ses preuves ou bien se faire organiser et réserver un circuit personnalisé, qui peut alors inclure aussi un séjour urbain, la visite d’une autre région ou toute autre activité désirée.

D’une façon ou d’une autre, le spectacle automnal “son et lumière” de la grande nature québécoise est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie!

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :
benin terre vodou agence locale bacolo tours afrique
Bénin

Le Bénin, Terre du Vodoun

Le Vaudou reste une pratique peu connu ou matérialisé dans les médias comme une pratique de “magie noire”. En réalité, cette pratique relève beaucoup de la protection et une pratique culturelle.

Lire la suite >
× On discute sur Whatsapp ?

Présentez votre projet de voyage

Aussi sur Whatsapp

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo