Le festival de l’eau au Laos : une célébration très attendue

Le festival de l’eau au Laos : une célébration très attendue

Découvrez l’histoire et les coutumes du festival de l’eau au Laos, qui est aussi leur façon de célébrer une nouvelle année. Norakoun, de l’agence de voyage locale Lao Boutique Travel nous en dit plus sur cette célébration culturelle très attendue au Laos.

Le festival de l’eau au Laos, une fête familiale

Le festival de l’eau est l’un des jours les plus importants pour les laotiens. C’est le jour où tous les membres de la famille doivent retourner chez eux pour voir les parents. C’est aussi le jour où les enfants demandent aux parents de pardonner leurs erreurs et leur souhaitent un bonne santé et une belle vie. Si certaines personnes ont perdu leurs parents, ils iront aors au cimetière pour laver le cercueil. La plupart des gens iront aux temples pour laver le statut de Bouddha, alors que certains iront à la plage du fleuve Mékong pour faire des stupas de sable à offrir au Seigneur Bouddha. Dans chaque foyer, on mange, on boit, on danse …

L’histoire du festival de l’eau au Laos

Pendant le règne du bouddhisme, Thammabane fils d’une riche famille, était un garçon très intelligent. Il a appris à comprendre le langage des animaux et des oiseaux, et était alors respecté par tout le peuple. Phayakabinlaphom, le dieu du ciel a voulu défier l’intelligence de Thammabane. Il est descendu dans le monde, lui a posé une question a laquelle il devait répondre avant 7 jours : “quelle partie du corps brille le matin, l’après-midi et le soir ?”

Au bout des 7 jours, la tête du perdant serait coupée. Incapable de trouver la réponse, le jeune garçon, épuisé s’allongea sous un arbre afin d’y trouver le sommeil. C’est un alors qu’un couple d’aigle vint lui donner la réponse : “Le matin, c’est le visage, parce que peuple se nettoie la tête.L’après-midi, c’est le sein, parce que les gens prennent un bain. Et le soir, c’est les pieds, car ils nettoient leurs pieds avant d’aller au lit. Le jeune garçon après avoir communiqué sa réponse au dieu du ciel, est devenu vainqueur. Phayakabinlaphom a alors dit à ses sept filles de préparer la plaque d’or pour garder sa tête et de la mettre dans la grotte. Chaque année, les filles arrosaient la tête de leur père chacune à son tour.

Aujourd’hui, il a un concours de reine de beauté chaque année, qui est représentée par 7 filles, pour symboliser les 7 filles du roi. Chacun d’entre elle a un véhicule représenté par un animal : l’aigle, le tigre, le cochon, l’âne, l’éléphant, le buffle et le paon.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo