Le poivre de Penja , une fierté nationale au Cameroun

Le poivre de Penja , une fierté nationale au Cameroun

Le poivre de Penja, ces petites graines d’or au goût si particulier font la fierté de la ville de Penja et du Cameroun tout entier. Leur prestige leur accorde une reconnaissance mondiale, malgré des périodes critiques dans la culture du poivre, dûes aux aléas climatiques.

Penja, une petite ville paisible au Cameroun

Située dans la région du littoral camerounais, la petite ville de Penja vit au rythme de la culture du poivre blanc. C’est en effet le sol volcanique sur laquelle elle est située qui donne des arômes si particuliers à ce condiment. Il est d’ailleurs le premier produit d’Afrique Subsaharienne à avoir bénéficié d’une IG (Indication Géographique) : une appellation d’origine et de qualité attribuée par l’Union Européenne.

La culture du poivre de Penja

La culture du poivre de Penja au Cameroun.

Le processus de la culture du poivre est long et demande de la patience. Après 6 mois en pépinière, les lianes de poivriers sont plantées au pieds des tuteurs autours desquelles elles vont s’enrouler. Ce n’est qu’au bout de 3 à 5 ans que la récolte pourra avoir lieu. Les hommes et les femmes travaillant dans les plantations s’adonnent à la cueillette armés d’échelles, pour atteindre les graines les plus hautes. Le poivre est ensuite trempé dans l’eau pendant 10 jours, puis séché avant d’être vendu sur les marchés locaux à 70%. Le reste de la récolte est exporté dans le monde entier, et particulièrement en Europe.

Faire face aux aléas climatiques

Comme pour tous les types de cultures, celle du poivre fait parfois face aux aléas climatiques. L’année 2016 a été marquée par la plus grande sécheresse depuis 20 ans. Le manque d’eau couplé à des ravageurs naturels tels que les chenilles, affectent les récoltes. Or, pour faire face aux pertes éventuelles, les 200 producteurs et les distributeurs se réunissent chaque année, en début de campagne pour discuter d’un prix au kilo permettant de minimiser ces pertes. Ces imprévus n’altèrent en rien la renommée et le goût unique du poivre de Penja qui, comme l’espèrent ces agriculteurs, continuera à séduire les plus fins palais dans le monde entier.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo