Mongolie : à la découverte du dernier peuple nomade

Mongolie : à la découverte du dernier peuple nomade

Découvrez le récit photographique de Hamid Sardar-Afkhami du dernier peuple nomade en Mongolie.

La Mongolie : un décor sauvage

La Mongolie, située à l’extrémité orientale des steppes d’Asie centrale, est un paysage de forêts, de montagnes et de plaines arides loin de toute mer. Il est possible de voyager en Mongolie sans croiser personne ou presque, le pays à la réputation d’être un pays sauvage loin du monde moderne.

Quasiment coupée du monde jusqu’au début du XXe siècle, la contrée mongole est devenue dans l’imaginaire collectif une destination isolée et lointaine. Cependant aujourdh’ui la réalité est bien différente dans la capitale Oulan-Bator où véhicules, bornes Wi-fi et téléphones portables abondent.

Focus sur les peuples nomades mongoles 

L’ensemble de la population vivant de l’élevage à la campagne en Mongolie demeure nomade. Et les pasteurs nomades migrent régulièrement au grés de leur troupeau et de ses besoins en nourriture.
Ils ont ainsi conservés des traditions fortes et des rituels très vivants. Et une population en particulier vit encore dans la tradition ancéstrale la plus ancienne, il s’agit des éleveurs de rennes appelés les Tsaatans. Ils ont conservés une présence forte du chamanisme dans leur vie quotidienne et de rites animistes.

Focus sur l’œuvre photographique de Hamid Sardar-Afkhami, qui après avoir vécu au Népal, au Tibet, et avoir exploré l’Himalaya pendant plus de dix ans, s’est installé de nombreuses années en Mongolie où il a réalisé une oeuvre photographique et documentaire exceptionnelle. Il s’est intéressé tout particulièrement à ce peuple nomade des Tsaatan et à ses traditions et son mode de vie.

Le photographe, grâce à son oeuvre, rend hommage à ce peuple nomade dont la mémoire est restée intacte. Le peuple que décrit Hamid sont les Tsaatans, le dernier peuple éleveurs de rennes nomades en Mongolie. Les rennes leur permettent d’assurer leur consommation de lait, de fromage, viande, de peaux et leur permettent également le transport pour la chasse notamment. Actuellement il n’existe plus que quelques familles qui perpétuent dans l’élevage de rennes.

Découvrez, à travers la précieuse œuvre d’Hamid Sardar-Afkhami, ce mode de vie tout à fait unique !
{gallery}magazine/2015/Octobre/voyage-mongolie-photos/gallery{/gallery}
®Crédit photos : Hamid Sardar-Afkhami

Découvrir les agences locales en Mongolie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo