images/panos/desktop/tibet

La Grande Traversée du Zanskar

Voyages privatifs proposé par Shanti Travel Himalaya
Shanti Travel Himalaya

Dans ce voyage, vous partez pour une grande traversée de 28 jours en partant de la ville indienne Leh pour terminer sur la Vallée de l'Indus ! Ce Voyage permet de découvrir la région du Zanskar du Nord au Sud où  vous plongerez dans un tout autre univers aux paysages déserts.   Le long de ce trekking, vous visiterez des monastères ainsi que des villages et hameaux où vous êtes sûr de faire de super rencontres ! Cette grande traversée est un véritable challenge, les routes de randonnées oscillant entre 4000 et 500 mètres d'altitudes avec de nombreux cols à surmonter.   Ce voyage est donc une pure aventure où vous serez immergés dans culture locale avec des étapes bien sportives !

à partir de
2808
28 jours
voyage Tibet 1voyage Tibet 2voyage Tibet 3voyage Tibet 4voyage Tibet 5voyage Tibet 6voyage Tibet 7voyage Tibet 8voyage Tibet 9voyage Tibet 10

Détail du voyage

Jour 1 / Aéroport de New Delhi

« Namaste » !

Premiers pas en Inde : vous êtes accueilli par votre chauffeur à l’aéroport de la capitale et transféré à votre hôtel. Vous partez à la découverte de New Delhi sans tarder, à bord d’un taxi ou d’un traditionnel tuk-tuk. Vous saisissez l’occasion pour découvrir les sites emblématiques de la ville : Jama Masjid, la grande mosquée, et le Fort Rouge, remontant à l’époque Moghole. Vous arpentez les petites rues de la vieille ville, au milieu du marché aux épices, et savourez vos premières spécialités locales. A la fin de la journée, vous rentrez à l’hôtel pour recharger les batteries avant un départ le lendemain à l’aube direction le Ladakh, que l’on surnomme « le petit Tibet ».


Jour 2 / Delhi – Leh

Entre nuages et chaîne himalayenne

Très tôt dans la matinée, vous êtes transféré à l’aéroport pour prendre votre vol à destination du Ladakh. Ce superbe vol vous offre une vue imprenable sur la chaîne de l’Himalaya. Vous faites vos premiers pas sur le sol du Ladakh et êtes déjà séduit par les montagnes entourant l’aéroport de Leh. Vous êtes accueilli à l’arrivée par notre équipe d’experts voyages et êtes transféré à votre chambre d’hôtes. Ce premier jour à Leh est dédié au repos et à l’acclimatation à l’altitude. N’oubliez pas de vous hydrater au maximum et de réduire les efforts physiques afin d’être totalement relaxé.


Jour 3 / Leh

Adaptation à l’altitude dans la vallée

Vous bénéficiez aujourd’hui d’un programme libre afin de bien vous habituer avant que ne commence votre trekking au Ladakh. Vous explorez la charmante Leh et découvrez les nombreux monastères composant la Vallée de l’Indus. Vous passez par le monastère de Matho, situé sur la rive gauche de l’Indus dans les hauteurs rocheuses. Il héberge un récent musée sur l’art tibétain, une belle introduction au bouddhisme du Tibet. Vous découvrez ensuite le monastère de Thiksey, situé sur la rive droite de l’Indus, à l’architecture imposante et ressemblant au palais de Potala situé à Lhassa. Vous retournez à Leh à la fin de la journée.


Jour 4 / Leh – Kanji

Passage du col de Photo La

Vous laissez Leh derrière vous et partez en voiture à destination de l’Ouest de la vallée de l’Indus, où vous rejoignez le point de départ de votre trek. En chemin, vous découvrez le sublime monastère de Lamayuru, perché sur une colline. Au milieu des belles et imposantes montagnes, vous profitez d’une magnifique vue sur la vallée de l’Indus. Vous rejoignez ensuite Kanji, après être passé par la route récemment construite et avoir franchi le col de Photo La. Ici, vous retrouvez votre équipe locale dont un cuisinier, un muletier et son troupeau, qui vous suivent tout au long de votre trekking au Zanskar.

Campement situé à 3850 m / 6h de route


Jour 5 / Kanji – Shila Kong

Début de votre trek

Le grand jour est arrivé ! Après avoir petit-déjeuné à votre campement, vous partez pour votre premier jour de trekking sur l’itinéraire emblématique de la grande traversée du Zanskar. Vous débutez par l’exploration de Kanji et rencontrez les résidents de ce petit village. Une fois que vous avez installé les affaires sur les mules et que votre équipe de trek est prête, vous partez ensemble à destination du hameau de Kanji Dok. Vous suivez la rive droite d’un torrent et avancez au sein d’une vallée luxuriante qui contraste avec le paysage désertique du Ladakh. La marche est aisée et assez brève pour atteindre Shila Kong, où vous posez le camp.

Campement situé à 3900 m d’altitude / 5h de marche


Jour 6 / Shila Kong – Spangthang

Traversée du Yokma-La

Aujourd’hui, c’est par un faux plat que vous débutez votre journée afin d’atteindre Dumbur Dhoksa. Vous franchissez un ruisseau puis suivez une petite pente pour rejoindre le col du Yokma La, situé à 4700 m d’altitude. Depuis le sommet, vous profitez d’une vue superbe sur les paysages environnants. Votre trek au Zanskar se poursuit et vous vous dirigez dans une jolie vallée où vous établissez votre campement dans un cadre parfait près des moutons, chèvres et yacks. Le Ladakh-Zanskar se compose de vastes espaces abritant des animaux sauvages uniques. Lieu d’habitation du célèbre léopard des neiges, on y voit également des ibex, antilopes tibétaines, marmottes et beaucoup de bouquetins himalayens, nommés bharal.

Campement situé à 4100 m d’altitude / 7h de marche


Jour 7 / Spangthang – Manechen

Chant de la victoire

Vous vous lancez aujourd’hui dans une longue journée de randonnée, au beau milieu du Zanskar. Vous traversez une rivière et atteignez ensuite le col du Sniuguste La, à 5140 m d’altitude. Une fois le sommet atteint, la chanson célébrant la victoire « Ki, ki so, so Lhagyalo » est chantée par votre guide : les dieux ont vaincu, les démons ont perdu ! Ensemble, vous dites merci aux divinités en plaçant des fameux drapeaux de prières colorés. Vous avez face à vous les beaux paysages composant le Ladakh-Zanskar. Puis vous redescendez par un sentier ardu vers Manechen. Vous y posez le camp accompagné de votre équipe locale de trek et passez une bonne soirée dans un cadre plein de charme.

Campement situé à 4370 m d’altitude / 8h de marche


Jour 8 / Manechen – Photoksar

Traversée du Sisir-La

Depuis votre camp, vous franchissez la rivière et partez en direction du col de Sisir La, situé à 4850 m d’altitude, en empruntant une montée longue et progressive à travers de magnifiques paysages minéraux. S’ensuit une descente d’approximativement une heure, puis le franchissement d’un torrent. Vous atteignez les pentes plus douces menant au sublime village de Photoksar, à 4390 m, se situant au pied de grandes parois rocheuses et surplombé par le Chomo Tang, à 6000 m d’altitude. Photoksar est un lieu étonnant du Zanskar, bordé par d’immenses champs et dont le soutien est assuré par des cheminées de fée. Vous posez le camp tout près du village.

Campement situé à 4150 m / 7h de marche


Jour 9 / Photoksar – Pied du Sengge La A la rencontre des villageois de Photang

Vous vous réveillez tôt ce matin pour une journée de randonnée plus aisée, afin de recharger les batteries pour demain et la traversée du col de Sengge La (5090 m). Votre marche débute par un passage longeant les petits ruisseaux et l’atteinte d’un grand plateau de pâturages. Ensuite, vous poursuivez vers le col de Bhumiktse La (4200 m) et entrez dans la vallée de Photang. Au sein de cette vaste vallée, vous faites la rencontre des habitants gardant leurs yaks et chevaux dans les pâturages. Ces derniers vous proposeront assurément une tasse de la fameuse boisson locale : le thé au beurre salé. Vous dormez au campement de base situé au pied du Sengge La.

Campement situé à 4290 m d’altitude / 7h de marche
Jour 10 / Pied du Sengge La – Gonma

Passage du Sengge La

A l’aube, vous partez pour une longue et ardue ascension afin de traverser le col de Sengge La, situé à 5090 m, que l’on surnomme « le col du lion ». Cette journée est certainement la moins aisée de votre trek au Zanskar. Au sommet, la récompense est belle : une vue panoramique sur la chaîne de l’Himalaya. En descendant, vous constatez que les montagnes sont plus vertes et plus douces. Vous franchissez le col de Kiupu La (4400 m) et empruntez un chemin raide descendant au village de Gonma (4100 m). Vous atteignez votre campement, exténué mais empli de fierté d’avoir réussi cette journée de trek compliquée.

Campement situé à 4100 m d’altitude / 7h de marche


Jour 11 / Gonma – Pied du Hanuma La Découverte du village de Lingshed

Après avoir progressivement monté jusqu’à Margum La (4100 m), le premier col, vous rejoignez le village de Lingshed, au milieu d’un paysage minéral. Vous visitez son magnifique monastère et faites la découverte de la salle de médiation, où les moines viennent se recueillir chaque matin. Vous avez la possibilité de rencontrer un Amchi, nom donné à un guérisseur local utilisant des plantes médicinales. Cette pratique médicinale se transmet de génération en génération et remonte à plus de 2500 ans. Vous continuez votre route, franchissez un petit col, le Chapskang La, situé à 4200 m, pour finalement atteindre le camp posé au pied du col Hanuma La, au croisement de deux rivières.

Campement situé à 3840 m d’altitude / 8h de marche


Jour 12 / Pied du Hanuma La – Zingchen

Dans la vallée luxuriante

Dans la matinée, vous débutez par une montée abrupte en direction du col Hanuma La, situé à 4710 m. Vous empruntez ensuite une descente dans une grande vallée aride, avant de rejoindre l’ultime partie raide vers le pied du Parfi La, à 3390 m. La vallée luxuriante dénote avec les montagnes désertiques et les roches des sommets. Sur la route, vous tombez sur beaucoup de chortens, stupas bouddhistes et manis, des murets en pierre où l’on voit écrit des mantras religieux. Vous passez ensuite le long du cours d’eau traversant des gorges pour enfin rejoindre Snertse. Vous posez le camp un peu plus bas, à Zingchen.

Campement situé à 3390 m d’altitude / 6h de marche


Jour 13 / Zinchen – Hanumil Traversée du Parfi La Vous commencez aujourd’hui par monter en direction du col Parfi La, situé à 3900 m, en passant à travers les genévriers sur des chemins au bord de la montagne. Vous savourez le calme qui règne sur ce site où l’on entend uniquement le bruit du vent faisant tourner les drapeaux de prières colorés. Un lieu idyllique pour pique-niquer ! Ensuite, vous empruntez une descente qui longe la célèbre rivière Zanskar, rejoignant l’Indus au Nord. Vous rejoignez le village d’Hanumil, situé à 3425 m, et y posez le camp pour cette nuit. Campement situé à 3900 m d’altitude / 6h de marche

Jour 14 / Hanumil – Pishu

Découverte des villages du Zanskar

C’est une journée de randonnée aisée qui vous attend aujourd’hui. Vous remontez doucement le chemin longeant la rivière Zanskar. Un grand mur de prières et des stupas signalent l’entrée du village de Pidmo, où vous croisez les villageois travaillant dans les champs. Pidmo et Pishu ainsi que les villages de Tsazar et Honia constituaient l’ancien empire de Zangla. Vous restez sur le côté gauche de la rivière Zanskar et posez le camp tout près de Pishu. Cet après-midi est l’occasion de vous relaxer après ces dernières journées intenses.

Campement situé à 3500 m d’altitude / 5h de marche


Jour 15 / Pishu – Karsha

Nonnerie et monastère

Avant de vous lancer dans votre trek ce matin, vous visitez la nonnerie de Pishu. La randonnée vous conduit ensuite vers les bords de la rivière Zanskar, sur une des plus jolies parties composant un trek himalayen. La route monte petit à petit jusqu’à Rinam, à 3550 m. Depuis ce point, vous vous délectez d’une sublime vue sur le monastère de Tongde, sur la rive vous faisant face. Vous quittez la rivière Zanskar, là où Doda et Tsarap, ses deux affluents, se croisent. Vous arrivez près du village de Karsha et établissez votre campement en dessous.

Campement situé à 3600 m d’altitude / 7h de marche

Jour 16 / Karsha

Repos et découverte culturelle

Aujourd’hui, vous vous reposez avant de poursuivre sur la partie sud des étapes de votre trek dans le Zanskar. Vous en profitez pour faire des visites culturelles des alentours. Le joli village de Karsha est surplombé par son monastère, un des plus importants du Zanskar, situé en bord de falaise et dominant la vallée de Padum. Environ 150 moines vivent dans ce monastère de l’école gelugpa du Zanskar, abritant également une école monastique, dirigée par le frère du Dalaï Lama. Le monastère et la région sont totalement isolés du monde lorsqu’arrivent les mois les plus froids de l’hiver.

Campement situé à 3600 m d’altitude


Jour 17 / Karsha – Reru

Promenade dans Padum

Après avoir petit-déjeuné, vous retrouvez les véhicules vous conduisant au village de Reru, depuis lequel vous pourrez continuer votre trek dans le Zanskar. La vallée menant vers Kargil est dominée par Sani Gompa. Vous visitez le monastère et faites une petite pause à Padum, petite capitale du Zanskar, qui regroupe des habitants bouddhistes et musulmans. Ce vaste carrefour commerçant est connecté à Kargil puis Leh grâce à une piste. Vous repartez sur la route direction l’étape du soir : Reru, situé au pied d’une jolie cascade, à 3791 m. Sur la route, vous découvrez les monastères de Mune et Bardan. Le soir venu, vous dégustez de succulents momos, raviolis farcis typiques tibétains, cuisinés par votre équipe locale.

Campement situé à 4h de route


Jour 18 / Reru – Kelbok

Sur les bords de la Tsarap

Ce matin, vous passez par le petit village de Reru et appréciez le calme qui y règne. Vous passez ensuite par un chemin qui alterne entre montée et descente, avec une certaine facilité. Vous longez les rives de la rivière Tsarap, quittez l’étroite gorge et atteignez le village de Tsetang, depuis lequel vous profitez d’une vue superbe sur les paysages du Zanskar. Vous passez le petit pont d’Ichar et continuez par une pente montant progressivement pendant plusieurs heures, et atteignez enfin le village de Kelbok où vous posez le camp.

Campement situé à 3830 m d’altitude / 7h de marche


Jour 19 / Kelbok – Purne

Découverte de Phuktal

Vous marchez en longeant la rivière, franchissez plusieurs villages et atteignez le point de croisement des rivières Lungnak et Kargyak. Derrière une partie de la montagne, une vue magnifique sur le monastère de Phuktal à 3900 m vous attend. Vous trouvez un peu plus loin le village de Purne où vous posez le camp. Vous prenez ensuite un chemin sur le côté droit de la Tsarap afin de rejoindre Phuktal. Vous entrez dans de jolies gorges avant d’arriver à un pont précaire. A l’entrée du plus somptueux lieu de la vallée du Zanskar se trouvent des chortens et drapeaux de prières. A la fin de la journée, vous retournez à Purne.

Campement situé à 3830 m d’altitude / 4h de marche


Jour 20 / Purne – Tangtse

Passage dans les champs et villages

Après avoir petit-déjeuné, vous empruntez la route longeant la rivière Kargyak Chu. Les bords du chemin sont jonchés de chortens rouges, blancs et jaunes et de manis faits de pierre. Vous passez au cœur des champs d’orge et des cultures de pomme de terre et petit pois. La vallée est plus large, et les paysages diffèrent totalement de ceux des jours passés. L’ambiance est calme dans les villages de Jal, Teta et Kuru que vous traversez. Les paysans vous lancent un joyeux « Julley Julley », la manière locale de saluer. Vous y buvez un verre de chang, une bière d’orge qui vous désaltère.

Campement situé à 4100 m d’altitude / 5h-6h de marche


Jour 21 / Tantse – Zingchen

Dans les paysages typiques du Zanskar

Vous vous lancez aujourd’hui dans une longue journée de randonnée comprenant un dénivelé positif élevé. Vous laissez derrière vous la vallée de la Kargyak Chu et l’itinéraire habituel qui mène à Darcha par le col du Shingo La. Afin de contourner la route en construction entre le Zanskar et le Lahaul, vous prenez la direction du col du Phirtse La, situé de l’autre côté de la vallée. L’atmosphère diffère, les lieux que vous traversez sont utilisés comme pâturages par les bergers en saison estivale. Vous retrouvez les paysages emblématiques du Zanskar : gorges abruptes et cols d’altitude. Vous traversez le Toden La, à 5000 m, avant de prendre une descente progressive pour atteindre la petite rivière et gagner Zingchen.

Campement situé à 4200 m d’altitude / 5h de marche


Jour 22 / Zingchen – Chumik Marpo Traversée du Phirtse La

Après le petit-déjeuner, vous vous lancez dans un grand défi : traverser le col le plus haut de votre trek, le Phirtse, qui culmine à 5450 m. La montée est difficile mais le jeu en vaut la chandelle : la vue sur les sommets de l’Himalaya est un vrai bijou. Vous vous délectez de la beauté et de l’immensité des espaces sans limites du Lahaul et du Zanskar. Sur le côté opposé, vous commencez une longue descente à travers les pierriers pour rejoindre une vaste vallée et atteindre la rivière. Vous posez le camp dans les alpages estivaux de Chumik Marpo.

Campement situé à 4800 m d’altitude / 8h-9h de marche


Jour 23 / Chumik Marpo – Umlong

Cap vers l’Himachal Pradesh

Vous laissez votre campement à l’aube et partez pour une longue journée de marche au Zanskar. Vous longez une rivière que vous franchissez plusieurs fois. Certains passages nécessitent de s’aider d’une corde, lorsque le courant et le niveau des eaux sont trop élevés. Vous avancez ensuite sur le côté gauche de la rivière Lingti Chu. Les montagnes sont maintenant remplacées par de grandes plaines, lieux où les nomades gaddhi qui viennent de l’Himachal Pradesh établissent leurs pâturages lorsqu’arrive la saison d’été. Vous posez le camp à Umlong.

Campement situé à 4710 m d’altitude / 6h de marche


Jour 24 / Umlong – Tso Kar Achèvement du trek à Sarchu

A l’aube, vous commencez la longue descente menant au plateau de Sarchu, à 4290 m. Sur la route, vous franchissez divers torrents avant d’atteindre la région fréquentée par les bergers et touristes en saison estivale : l’Himachal Pradesh. Vous saluez vos muletiers à Sarchu et partez en direction du lac Tso Kar. Le chemin qui relie Manali à Leh est impressionnant et traverse plusieurs hauts cols. Vous arrivez dans la région du Changtang : les hauts plateaux du Tibet. Vous aurez peut-être l’opportunité de voir des troupeaux d’ânes sauvages, que l’on nomme les kyangs, sur cette grande étendue. Vous établissez votre campement dans les environs du lac Tso Kar.

Campement situé à 4500 m d’altitude / 3h-4h de marche


Jour 25 / Tso Kar – Leh

Sur l’ancienne route du sel

Vous savourez votre réveil idyllique sur les bords du lac Tso Kar. Vous petit-déjeunez dans un décor magique, face aux couleurs sublimes du vaste plateau tibétain. Vous partez ensuite en voiture pour regagner la Vallée de l’Indus. Vous traversez divers cols, dont le Taglang La, situé à 5330 m. Vous faites une halte pour boire une tasse de thé dans une gargote bordant la route et vous délectez de chaque vue sublime. Autrefois, de grandes caravanes de yaks traversaient la région en empruntant cette ancienne route du sel, entre le Tibet et l’Inde. Vous passez par Rumtse avant de gagner, en passant par des gorges exiguës, la vallée de l’Indus et les monastères qu’elle abrite.

Vous passez la fin de la journée à Leh.


Jour 26 / Leh Ultime journée dans le Ladakh

Vous mettez à profit cette ultime journée au Ladakh pour partir à la découverte de cette capitale multiculturelle, vous relaxer ou arpenter les ruelles très vivantes. Laissez-vous tenter par un peu de shopping dans le vieux bazar, où vous faites la découverte de l’artisanat local tibétain ou cachemiri. L’artisanat est composé de diverses influences, découvrez les laines de cachemire célèbres sur tout le globe, nommées pashminas. Dans les boutiques de la ville, vous dénicherez beaucoup de souvenirs à prendre pour vous ou les êtres qui vous sont chers. Pour déjeuner, vous vous rendez dans un des bons restaurants de notre sélection. Le soir, vous rejoignez notre expert-Ladakh logeant sur place pendant la saison afin de discuter de votre trekking au Zanskar.


Jour 27 / Leh-Delhi

Retour à la capitale

Vous petit-déjeunez à l’aube, le Stok Kangri vous faisant face, avant d’être conduit à l’aéroport de Leh par votre chauffeur privé. L’avion à destination de New Delhi vous fait survoler la chaîne de l’Himalaya, vous donnant à voir un magnifique spectacle. Une fois arrivé à l’aéroport de Delhi, un chauffeur vous accueille et vous transfert jusqu’à votre hôtel. Vous vous y relaxez, loin de l’animation de la capitale. Pour les plus braves, pourquoi ne pas partir découvrir les sites emblématiques de la ville ? Dans le Sud, faites une promenade dans les Lodhi Gardens, découvrez le Temple du Lotus ou allez jusqu’au grand minaret Qutb Minar.


Jour 28 / Aéroport international d’Indira Gandhi, Delhi Vol du retour

Si l’heure de votre vol retour le permet, vous savourez vos ultimes instants en terres indiennes. Pourquoi ne pas s’octroyer un moment de relaxation avec un bon massage ayurvédique ? Un soin se basant sur le principe de rééquilibre des énergies corporelles : idéal après un trek au Ladakh ! Votre chauffeur est à votre service pour vos visites de dernière minute. Partez à la découverte d’India Gate, l’homologue de l’arc de triomphe, ou de l’étonnant tombeau de Humayun, reconnu au patrimoine mondial de l’Unesco. Selon l’horaire de votre vol, vous êtes transféré à l’aéroport par votre chauffeur. Nos services se terminent ici.