Retard, surbooking ou annulation de vol : faites-vous indemniser !

Retard, surbooking ou annulation de vol : faites-vous indemniser !

Annulation de vol, le premier jour de vos vacances, une nuit à l’aéroport à cause d’un avion retardé ou un embarquement refusé à la porte de l’avion… ces situations se produisent parfois et vous aimeriez bien avoir, au-delà des remboursements et vouchers, un petit geste pour le préjudice subi.

Beaucoup de voyageurs l’ignorent mais il existe, depuis 2004, un règlement européen qui encadre le droit des passagers et vous permet, lorsque vous avez été victime d’un vol retardé, annulé, d’une correspondance manquée ou d’un refus d’embarquement (surbooking par exemple), de toucher une indemnisation forfaitaire allant de 250 à 600€ par passager.

Dans quels cas peut-on obtenir une indemnisation ?

Pour bénéficier d’une indemnisation, chaque cas doit au minimum répondre à 3 conditions : l’éligibilité du vol, la nature de l’incident et ses circonstances. Un vol est éligible quelle que soit la nationalité de l’opérateur s’il est au départ d’un pays membre de l’UE. Pour les vols à l’arrivée dans l’UE, le règlement n’est applicable que sur les compagnies européennes.

Charter, low-cost ou compagnie régulière : toutes les compagnies sont concernées. Le passager, quelle que soit sa nationalité, doit ensuite avoir subi un retard de plus de 3h à l’arrivée, une annulation de vol ou un refus d’embarquer.

Pour finir, l’incident doit être imputable à la compagnie. Une mauvaise météo ou une grève des contrôleurs est, par exemple, exonératoire.

Annulation de vol : comment faire ?

Les montants de l’indemnisation varient seulement en fonction de la distance du vol :

  • 250€ pour les vols inférieurs à 1500km
  • 400€ pour les vols entre 1500 et 3500km
  • 600€ pour les vols supérieurs à 3500km

Comment faire pour obtenir une indemnisation ?

2 possibilités :

  • Vous vous adressez au service client de la compagnie directement mais vous risquez de vous décourager assez vite, ne serait-ce que pour trouver le bon numéro ou email.
  • Vous passez par un intermédiaire comme Air-indemnité.com qui monte pour vous le dossier de réclamation et gère la relation avec la compagnie aérienne. Ils prennent une commission si et seulement si vous obtenez une indemnisation mais vous n’avez rien à faire à part attendre que votre indemnisation soit versée sur votre compte.

 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :
× On discute sur Whatsapp ?

Présentez votre projet de voyage

Aussi sur Whatsapp

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo