Sur les Routes de l’Asie : le voyage en podcasts!

Sur les Routes de l’Asie : le voyage en podcasts!

Salut Romain, avant de parler en détail de surlesroutesdelasie.com, peux-tu rapidement te présenter ?

Je m’appelle Romain Lazzarotto, j’ai 29 ans et je suis originaire de la région Rhône-Alpes en France. J’habite en Asie depuis plusieurs années. J’y suis arrivé pour la première fois en 2007. C’était à Hanoi, au Vietnam, pour un stage de fin d’études. Je suis rapidement tombé amoureux de ce pays, qui est resté très cher à mes yeux. J’ai ensuite travaillé 2 ans à Hô-Chi-Minh-Ville (anciennement Saigon), et puis j’ai mis le cap sur Singapour, où je vis depuis bientôt 3 ans. Je travaille dans le domaine du web et des logiciels pour entreprises. Je n’ai pour ainsi dire jamais travaillé en France (à l’exception de quelques mois en tant que consultant indépendant). J’ai tout de suite décidé de commencer ma vie active à l’étranger, et c’est l’Asie qui m’attirait le plus.

Alors, peux-tu nous expliquer un peu plus en détails ton concept ?

“Sur les routes de l’Asie”, c’est le magazine audio sur le voyage d’aventure et découverte en Asie, diffusé gratuitement via Internet. Le rythme actuel de publication est de 2 épisodes par mois, d’une trentaine de minutes chacun. L’idée m’est venue lors de discussions passionnées avec Thierry Robinet, dont je suis cousin et qui est un expert reconnu du tourisme d’aventure en Asie.

Thierry Robinet

Thierry Robinet

Il emmène régulièrement des groupes sur des circuits d’exception (toute l’Indonésie y compris la Papouasie, Inde, Népal, Birmanie, Laos…). Il a également travaillé sur de très nombreux projets TV, d’Ushuaïa Nature à Pékin Express en passant par Faut pas rêver. Depuis plus de 35 ans qu’il sillonne l’Asie, il en a acquis une connaissance encyclopédique.

Ayant régulièrement l’occasion de rendre visite à Thierry chez lui à Bali (il possède 2 villas qu’il loue pour les touristes), on a commencé à enregistrer nos conversations afin de les partager avec le plus grand nombre. Dès le départ, l’idée a été d’inviter les auditeurs à une approche différente du tourisme. Le but n’est pas de raconter des choses que tout le monde sait déjà via une simple recherche Google.

Bref, je ne désire pas créer un “Wikipédia qui s’écoute”. Dans chaque épisode, avec mon invité nous aimons partir hors des sentiers battus à la rencontre de sites et de peuples parfois insolites, et en même temps aborder les lieux incontournables et très fréquentés en y apportant un nouveau regard. Je préfère que la discussion soit orientée autour d’expériences vécues plutôt que sur une suite d’informations sans valeur. Nous avons pris cette approche dès le premier épisode sur Bali, dont beaucoup m’ont dit qu’il leur avait fait découvrir un “autre Bali”, même après y être allé plusieurs fois. Quand je reçois ce genre de commentaire, d’une certaine manière je me dis : “mission accomplie”.

On voit beaucoup de blogs de voyage sur la toile, mais peu proposent de voyager de manière sonore comme le tien. D’où te vient cette envie et pourquoi tu t’es dis qu’il serait intéressant d’utiliser ce format qu’est le podcast ?

Personnellement, j’ai toujours été sensible à l’audio. Petit, j’aimais écouter la radio en me faisant mes propres films dans ma tête. Aujourd’hui, ce sont des dizaines de podcasts que je dévore quotidiennement sur mon mobile, sur des sujets très variés (technologie, voyage, business…). Certains sont des podcasts “faits à la maison” comme le mien, d’autres sont des émissions de radios publiques (j’ai par exemple beaucoup écouté l’excellent “2000 ans d’histoire” de France Inter).

J’aime également m’informer par la lecture et la vidéo mais, si on parle du voyage, je pense que l’audio trouve toute sa justification, surtout quand il s’agit d’un lieu que l’auditeur ne connait pas encore. Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un revenir d’un voyage et dire “j’ai été déçu, c’était moins impressionnant que sur les photos que j’ai vu sur Internet”. Pas étonnant quand on voit à quel point certains clichés sont retouchés et déformés pour les embellir. Du coup, cela crée de fausses attentes auprès du voyageur. C’est bien dommage, car je pense que tout lieu est fantastique à découvrir, et le fait d’avoir vu trop d’images au préalable gâche la découverte. Et puis, écouter ouvre davantage l’imaginaire…

Si je parle d’une expérience personnelle, c’est celle de Bagan en Birmanie (officiellement le Myanmar), un site incroyable que j’ai découvert en 2009. Je n’avais vu aucune image du lieu avant de m’y rendre. Là-bas, je suis monté sur un des milliers de temples offrant une vue du site à 360 degrés. A ce moment précis, je peux dire que c’était l’émerveillement à l’état pur.

Bagan

Bagan

“Sur les routes de l’Asie” c’est donc une approche différente pour se documenter sur une région, préparer un voyage, trouver des idées de séjour, écouter des personnes parler des différents sujets avec passion, sans toucher à cette dose d’émerveillement et la garder intacte pour le jour J.

Le podcast n’est pas un média si populaire. Comment penses-tu que cela va évoluer ?

Je suis convaincu que le podcast, en tant que média alternatif, a énormément d’avenir mais c’est vrai qu’il peine encore un peu à décoller dans le monde francophone. Cela va venir.

Le marché anglophone, Etats-Unis en tête, est beaucoup plus mature avec des dizaines de milliers de podcasts de très grande qualité, rivalisant sans problème avec les médias traditionnels. Les appareils mobiles connectés en permanence aident aussi beaucoup à en faire un média pratique et agréable pour s’informer. Tous les smartphones, qu’ils soient iPhone, Android ou Windows Phone disposent d’applications qui vous permettent de vous abonner en un clic à n’importe quel podcast.

C’est vraiment devenu très simple. Et puis, les réseaux sociaux aident aussi à communiquer plus facilement, en créant une communauté autour du podcast via une page “fan”. “Sur les routes de l’Asie” peut donc s’écouter depuis le site web directement, via les mises à jour postées sur la page Facebook ou en s’abonnant au podcast qui est disponible dans le catalogue d’iTunes. C’est le format idéal car vous pouvez télécharger chaque épisode sur votre téléphone, tablette, ou autre lecteur MP3 et l’écouter où vous voulez, quand vous voulez, sans garder les yeux sur l’écran. Dans les transports, pendant une activité sportive, ou en voyage dans le lieu dont nous parlons par exemple 🙂

Pour l’instant, de quoi traitent les épisodes que l’on peut écouter en ligne sur ton site ?

Nous avons beaucoup parlé d’Indonésie jusqu’à présent, avec déjà 5 épisodes publiés. C’est le plus grand archipel du monde, et Thierry le connaît comme sa poche. Il est toujours passionné par ce pays comme au premier jour, et ça s’entend !

Il faut bien avouer que c’est un endroit exceptionnel pour le tourisme. On a voulu commencer en beauté en parlant de toutes ces îles qui recèlent d’incroyables secrets. Bali, les volcans de Java, les hommes fleurs de Sibeirut et les petites îles de la Sonde (Lembata, Florès et Komodo) ont été les premiers sujets.

Volcan Merapi à Java & Bali

Nous avons aussi débuté une série sur un autre pays fantastique, la Birmanie, avec un épisode sur Bagan et ses milliers de temples, et un autre sur le plateau Shan et son magnifique lac Inle.

Lac Inle

Le lac Inle

J’ai aussi eu la chance d’interviewer Jean Béliveau, ce québécois qui a effectué le tour du monde à pied en 11 ans ! J’avais lu son livre et je l’ai contacté pour lui proposer de participer à l’émission pour un épisode spécial, ce qu’il a accepté. Nous avons bien sûr parlé de son passage en Asie, qu’il a traversé d’ouest en est, de l’Inde jusqu’au Timor !

Jean Béliveau, lors de son tour du monde à pied

Jean Béliveau pendant son tour du Monde à pied

Et alors, quels seront les prochaines thématiques, les prochains épisodes à sortir ?

Beaucoup d’autres épisodes sur l’Indonésie sont actuellement en préparation, car on n’est pas encore au bout de ces 13 677 îles ! Le Vietnam va aussi faire l’objet de plusieurs épisodes très bientôt. Il y aura un épisode consacré à Singapour, qui contrairement à ce que l’on croit offre beaucoup à voir et à faire pour un séjour de quelques jours.

A côté des “épisodes-destinations”, j’ai pas mal d’idées pour des épisodes à thème à paraître bientôt, comme par exemple un panorama des saisons en Asie (sujet souvent épineux lorsqu’il s’agit de préparer un voyage), et un épisode spécial plongée.

Après, je souhaite aussi aborder les autres régions de l’Asie, notamment le sous-continent indien qui me fascine. L’Inde et son immense diversité géographique et culturelle devrait faire l’objet de nombreux épisodes. Tu l’as compris, je ne me limite pas dans les pays et les sujets.

Après cela, il y aura encore beaucoup de pays à découvrir : Thaïlande, Laos, Cambodge, Philippines, Malaisie, Chine… Je continuerai de faire des épisodes sous forme d’interview avec un invité, mais je n’exclus pas de temps à autre d’en faire en solo, si ma connaissance sur le sujet me le permet !

Quelles sont les autres destinations que tu n’as pas encore faites et que tu aimerais faire bientôt ? Si demain, on peut t’emmener enregistrer une émission où tu veux, ce serait où ?

Il y a des pays et des régions d’Asie où je ne suis encore jamais allé et qui me font rêver. Bien sûr nous en parlerons dans l’émission ! C’est le cas du Népal et toute la chaîne de l’Himalaya (nord de l’Inde, Bhoutan). C’est aussi le cas de la Papouasie (partie indonésienne, l’Irian Jaya), où les hommes vivent encore coupés du monde, avec des traditions remontant à l’âge de pierre.

L’idée d’enregistrer les épisodes sur place avec des sons locaux est très séduisante, et cela fait partie de mes projets pour améliorer l’émission et se rapprocher ainsi de la “qualité radio”. J’ai déjà expérimenté l’inclusion d’extraits audio dans l’épisode sur les hommes fleurs de Sibeirut. Au fil de la discussion j’ai ajouté quelques sons (pirogues naviguant sur les rivières, discussions entre autochtones, cérémonies shaman…) que j’ai emprunté dans le film d’une connaissance. Je pense que le résultat est assez chouette !

Enfin, as-tu le projet de faire sur des émissions ailleurs qu’en Asie ?

Pas vraiment, et puis ça ne s’appelerait plus “Sur les routes de l’Asie” ! Il y a déjà énormément à dire sur cette partie du monde. C’est aussi là où je vis donc ça fait plus de sens pour mes auditeurs et pour moi-même. Cela dit je serais ravi de voir de nouveaux podcasts de voyage se créer, “Sur les routes de l’Afrique” par exemple ! Créer un podcast n’est pas si compliqué, et si vous voulez des conseils et astuces pour vous lancer, je serai content de partager mon expérience !

Mes futurs projets portent plutôt sur l’amélioration constante de l’émission (via par exemple les extraits sonores comme expliqué juste avant), la recherche d’invités qui ont des choses intéressantes à partager, et enfin la promotion pour la faire connaître au plus grand nombre.

Quand je dis promotion, je précise que je n’ai rien à vendre puisque l’émission est gratuite. Simplement, le but est de créer une communauté francophone autour du voyage en Asie qui partage cette philosophie du voyage “différent”. Je compte donc sur les outils web que j’ai à disposition, le partage avec d’excellents sites comme TripConnexion et le bouche à oreille !

Alors comment fait-on pour écouter ton podcast, s’y abonner et te contacter ?

Vous pouvez écouter les épisodes en vous abonnant via :

Pour me contacter, vous pouvez utiliser le formulaire sur le site ou m’envoyer un email à romain@surlesroutesdelasie.com

Contacter Romain

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo