9 sites Unesco en Éthiopie

9 sites Unesco en Éthiopie

Église creusée, dans la roche volcanique, ville fortifiée, site paléontologie, parc national… L’Éthiopie regorge de merveilles classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Découvrez les anecdotes de ces 9 sites UNESCO en Éthiopie uniques avec l’agence de voyage Aisha Tours Ethiopia. Une source d’inspiration pour votre prochain voyage en Éthiopie.

1.Les églises creusées dans le roc de Lalibela

Une des plus impressionnante ville d’Ethiopie, Lalibela regroupe de nombreuses églises rupestres toujours en activité. Lalibela, fondée par le roi Lalibela au 12ème siècle, est adossée aux contreforts du mont Abouna Yosef (4.190 mètres d’altitude) et se situe à 2.630 mètres d’altitude. Lalibela abrite 12 églises exceptionnelles creusées dans la roche volcanique. Haut lieu de pèlerinage, la Jérusalem noire, accueille toute l’année des chrétiens du monde entier particulièrement lors de Gena (noël) et Timket (épiphanie). Les églises sont réparties en deux groupes séparés par le Jourdain. Chaque église porte le préfixe de Beta qui signifie Maison. Le groupe nord avec Beta Dabra Sina (Mont Sinaï), Beta Golgotha (ou repose le roi fondateur), Beta Denaghel (l’église des vierges), Beta Ghiorghis (la maison de Saint Georges) la plus belle en forme de croix, Beta Mariam (l’église de Marie), Beta Medhane Alem (l’église du sauveur du monde), Beta Meskal (l’église de la Croix). Le groupe sud avec Beta Abba Libanos, Beta Emmanuel, Beta Gabriel et Raphael, Beta Mercurios. Enfin, l’église d’Asheten Mariam dissimulée au sommet du Mont Asheten à plus de 3.000 mètres d’altitude et qui domine la ville offrant de magnifiques panoramas.

2. Fasil Ghebi la cité fortifiée de Gondar

Gondar fût la capitale des souverains éthiopiens du 17è au 19è siècle. La cité royale comprend des châteaux des empereurs successifs en très bon état de conservation. A quelques pas, le bain de Fasilidas ou se tiennent les célébrations de Timket et la somptueuse église Dabra Birhan Sélassié (la trinité sur le mont de lumière) construite par Iyassou 1er au 17è siècle qui comprend de très belles peintures murales et un plafond recouvert de chérubins.

3. Le paysage culturel du pays Konso

Le site naturel de Konso est l'un des principaux sites Unesco en Éthiopie.

Très impressionnant par ses terrasses en pierre et ses fortifications, un exemple d’une tradition culturelle vivante remontant à plus de 400 ans, le peuple Konso est synonyme de partage des valeurs, de cohésion sociale. On peut également y voir des totems en bois édifiés pour les chefs disparus. Enfin, on peut aussi y rencontrer le roi Konso.

4. La ville d’Axum

Capitale du royaume de la Reine de Saba dès le 10è siècle avant JC, royaume Axoumite. On y découvre le champ de stèles, des tombeaux, l’église Sainte Marie de Sion et secrètement gardée, l’arche d’alliance. Grand pèlerinage en novembre pour célébrer Saine Marie de Sion.

5. La vallée de l’Aouache

La basse vallée de l’Aouache abrite l’un des regroupements de sites paléontologiques les plus importants du continent africain La découverte la plus sensationnelle date de 1974, lorsque 52 fragments d’un squelette permirent de reconstituer la célèbre Lucy.

6. La basse vallée de l’Omo

Située au sud-ouest de l’Ethiopie, elle comprend les sites de recherches paléontologiques de Konso et Fejej. La vallée de l’Omo est plus connue pour la diversité des ethnies qui y vivent.

7. Les stèles de Tiya

Ce site comprend 36 monuments dont 32 stèles de 2 à 5 mètres présentant des sculptures d’épées et de symboles qui restent à ce jour une énigme.

8. Harar, la ville fortifiée

Harar est l'un des sites Unesco en Ethiopie.

Les murs entourant Harar ont été construits entre le 13è et 16è siècle. Harar est connue comme la 4ème ville la plus sainte de l’Islam. Elle compte 82 mosquées et 102 sanctuaires. Mais ce qui la rend unique reste la maison Harari traditionnelle et son exceptionnelle conception d’intérieure.

9. Le Parc National du Simien

Un des paysages les plus spectaculaires du monde avec des pics, des vallées et des précipices, le parc est aussi le refuge d’animaux endémiques comme le babouin Gelada, le renard du Simien, le Walia Ibex, 130 espèces d’oiseaux. Le parc est un site exceptionnel pour la conservation de la biodiversité.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo