Que faire à Gansu, en Chine ?

Que faire à Gansu, en Chine ?

Nichée entre les plateaux tibétains et le plateau de Lœss, la province chinoise du Gansu serait l’une des meilleures destinations en Asie pour l’année 2017.

Cette région de la Chine, à l’ouest de Pékin, était un important avant-poste du désert le long de la route de la soie. À l’époque impériale, l’arrière-pays rugueux et sauvage du Gansu était rempli de tribus nomades et de marchands ambulants priant pour un passage sûr dans le désert.

Aujourd’hui, cette province autrefois éloignée est maintenant à portée de main. Gansu est à seulement deux heures et demie en avion de Pékin, et il y a un train à grande vitesse entre Lanzhou, la capitale de la province du Gansu, et Xi’an qui prend à peu près le même temps.

 

1. Découvrir le parc géologique de Danxia à Zhangye

Ce site est un véritable trésor de la nature. Mot spécifiquement chinois, ces Danxia correspondent à des rochers de la taille de montagnes avec, au sommet, une nature incroyable. Les falaises de la montagne sont facilement reconnaissables de par leur couleur rougeâtre. Mais, ce qui est encore plus surprenant, c’est que ces pics occupent un espace immense, et ce, dans des vallées où rivières paisibles et grottes cachées sont lovées. En 2010, une partie de ce site à été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

2. Visiter les Grottes de Mogao

Creusés dans les falaises occidentales des montagnes de Mingsha, ces 492 cellules et sanctuaires rupestres sont connues pour leurs statues et leurs peintures murales, qui reflètent un millénaire d’art bouddhique. En effet, utilisées autrefois par les voyageurs qui traversaient la Route de la Soie, pour la méditation, le culte et pour stocker des textes, ces grottes contenaient des dizaines de milliers de fresques, peintures, sculptures et statues en terre cuite. Ils ont également abrité d’innombrables manuscrits, y compris le plus ancien livre daté et imprimé encore trouvé. Les grottes de Mogao ont été redécouvertes au début du 20ème siècle et ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987.

 

3. Faire une croisière sur le fleuve Jaune

Le fleuve jaune est le deuxième plus long fleuve de Chine et est largement considéré comme le berceau de la civilisation chinoise. Les croisières le long de la section Gansu peuvent être faites en bateau à moteur ou bien en moyen de transport plus traditionnel : les radeaux fait en peaux de chèvres. C’est de loin la façon la plus authentique de flotter sur la rivière ! Vous aurez l’impression de remonter dans le temps à l’époque où le fleuve Jaune était une étape clé pour le commerce entre la Chine et l’Asie centrale. Bien sûr, vous recevrez des gilets de sauvetage !

 

Besoin d’aide pour vos voyages ?

Les experts locaux vous proposent des voyages sur mesure