Le riz aux Philippines : une culture aux mille variétés

Le riz aux Philippines : une culture aux mille variétés

Les Philippines sont connues pour les rizières de Banaue, l’une des merveilles du monde, qui dentellent les flancs des montagnes du Nord en dégradé vert et or. Cependant, cette réalité n’est que localisée et il existe de grandes disparités entre les régions des Philippines sur la culture du riz. Chaque île a sa propre particularité quant à la culture du riz, les régions les plus productives étant les régions de Luzon et de Cagayan. Le commerce du riz est source de véritables échanges commerciaux entre les différentes régions de l’Archipel. Par exemple, la région du Central Luzon et ses paysages grandioses, alimenté par la rivière Pampanga, produit assez de riz pour ses propres besoins et « exporte » du riz à Manille.

Aux Philippines, des rizières irriguées et non irriguées

Plus de 30% des terres philippines sont consacrées à la riziculture, même si en terme de comparaison cette superficie est 2 fois moins importante que celle du Vietnam ou de la Thaïlande. Une grande partie des rizières sont irriguées, mais un tiers ne l’est pas. Des rizières sans eau ? Non pas tout à fait. Ces rizières non-irriguées sont arrosés de façon naturelle par l’eau de pluie. Cette technique est cependant moins efficace, la production étant plus importante pour les champs irrigués.

La culture du riz aux Philippines est donc partagée entre les systèmes irrigués et les non irrigués, éparpillés un peu partout dans l’archipel. On arrose manuellement surtout sur les îles de Mindanao et de Luzon, dû à leurs hautes montagnes. La variété traditionnelle est la Milagrosa, la variété la plus populaire de l’Archipel, même si récemment des variétés à plus haut rendement, comme l’Indica, ont été introduites

Riz blanc, riz brun, riz rosé : le riz sous toutes ses formes

Le riz est un aliment indispensable pour le citoyen philippin, il en mange à lui seul 123 kilos par an en moyenne !

Il y a environ 40 000 variétés de riz à travers le monde, une quinzaine dans l’archipel des Philippines, dont le « Malagkit » riz gluant sucré ou bien encore le « Dinorado », riz rosé et doux. Disponible en très faible quantité, son prix est le double du prix standard.

Si la consommation du riz blanc est importante, le riz brun revient sur les tables de l’archipel, grâce à ses vertus diététiques. Il a pour réputation d’être riche en minéraux, vitamines et antioxydants. On donne du lugaw (riz simple) aux malades et aux convalescents, tandis qu’on donnera aux enfants du tsamporado, un petit déjeuner à base de riz gluant mélangé à du chocolat, du sucre et du lait !

On vous donne la recette : Mélanger 100g de riz, 3 c à soupe de cacao, 1 c à café de sucre. Faites bouillir le tout jusqu’à ce que le riz soit cuit et que le mélange devienne pâteux. Servez avec du lait. Tayo’y magsikain !

Article rédigé par Philippines Autrement*

Contacter Philippines Autrement pour avoir plus de renseignements

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles du même auteur :
Philippines

Le Pancit Canton, une recette “pour vivre mieux et plus longtemps” !

Le Pancit Canton est une recette philippine, plat servi traditionnellement durant les fêtes et les anniversaires car il est dit qu’il contribue à vivre mieux et plus longtemps. C’est un plat complet, à base de nouilles, de légumes et de viandes. Vous pourrez déguster du Pancit Canton dans la plupart des calenderia, les petites cantines typiques, dans tout l’Archipel philippin.

Lire la suite >

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus personnalisés, et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus >

Restez informés de nos bons plans

Nouveaux contacts, circuits, offre promo