Un peu d’humour : le voyageur râleur en Inde

BB Voyage vous parle d’un type de voyageur que vous avez peut-être déjà rencontré: le voyageur râleur que tout le monde souhaite éviter lors de son séjour! Votre voyage en Inde doit être inoubliable et ne pas être gâché par un voyageur qui a tendance à râler à chaque minute de son voyage.

Comment reconnaître le voyageur râleur?

Le voyageur râleur est facilement reconnaissable : il se plaint pour tout et pour rien, tout au long de son voyage. Il ne supporte pas le moindre retard (bien que lui-même puisse arriver en retard dans sa vie quotidienne), que les autochtones ne parlent pas français (alors que lui-même maîtrise à peine l’anglais), que la propreté des rues ne soit pas égale aux pays européens, ou bien que les monuments soient trop fréquentés par les touristes ( alors que lui-même en fait partie ), ou que les produits de l’artisanat local puisse aussi avoir un prix, que le guide local bien qu’il parle français ne comprenne pas la question pointue que celui-ci lui pose.

reconnaître le voyageur râleur en Inde

Le râleur a tendance à se sentir supérieur aux indigènes, car son pays est plus développé, et déplore le niveau d’éducation de ceux-ci. Bref, le râleur, au lieu de profiter de son voyage et de la chance qu’il a, voit tout en noir, car « dans ce pays où j’avais voyagé dernièrement c’était mieux ». Il souhaiterait que tout se déroule à sa manière, de la façon qu’il a choisie, se plaignant de critères qu’il n’avait pas mentionnés au moment de l’organisation du voyage, en omettant le fait qu’il n’ait pas tous les droits. De ce fait, il gâche ses vacances, mais surtout celles des autres, qui subissent ses commentaires désobligeants toute la journée !

C’est pourquoi nous souhaitons éviter, autant que possible les rencontres avec les râleurs. Car nos voyageurs veulent profiter pleinement de leurs vacances. Ils prennent la vie du bon côté, s’émerveillent d’un sourire, profite d’un lever de soleil, acceptent de goûter aux saveurs nouvelles de la cuisine locale, partagent des rires avec la population, comprennent que les monuments ne leur sont pas réservés, que la propreté n’est pas toujours au rendez-vous, que quelques fois les douches ne disposent pas d’eau froide ( si si si, à la fin d’une journée chaude !! )… Ils profitent de chaque instant, et savent qu’en étant positif, avec un sourire, on obtient bien plus qu’en râlant. Ils ne gardent que les bons souvenirs, et rentrent chez eux heureux…un mot que certains ont bannis de leur vocabulaire.

 

 

En savoir plus sur l'Inde
grâce à BB Voyage