Voyager eco-responsable au Chili

Mireille de l’agence locale Surinmenso Voyages au Chili vous prodigue ses conseils pour découvrir le Chili tout en respectant le pays, sa population et son environnement. Experte de sa destination, Mireille répond à vos questions sur l’eco-tourisme pour vous permettre de voyager eco-responsable au Chili.

Selon toi Mireille, à quoi correspond le tourisme eco-responsable?

Le fait de pratiquer un tourisme responsable permet de diminuer l’impact négatif :

  • sur les populations, notamment les communautés les plus vulnérables, en travaillant directement avec elles, selon leur vision et besoins ; en formant de jeunes guides locaux, des chauffeurs, cuisiniers, etc et en logeant chez l’habitant : il s’agit de répartir au mieux l’argent du tourisme de manière la plus équitable et solidaire possible, refusant les grands groupes et chaînes et supprimant les intermédiaires quand cela est possible.
  • sur l’environnement, en informant et « éduquant » les voyageurs comme les populations locales à avoir une attitude responsable et respectueuse, en particulier sur la problématique des déchets, l’utilisation de l’eau et de l’énergie, l’alimentation (producteurs locaux).

Eco-tourisme au Chili

De quelle manière Surinmenso Voyage s’engage dans le voyage eco-responsable au Chili ?

Nous nous engageons dans la mesure du possible à travailler directement avec les familles, les ONGs protectrices de la nature, les associations protégeant la biodiversité et les communautés indigènes, favorisant les initiatives locales : hébergements simples, restauration à base de produits locaux, formation de guides conscients des enjeux de l’eco-tourisme et ayant une connaissance profonde de leur région (flore, faune, biodiversité et problèmes locaux) ; travaillant avec les réserves et parcs naturels, privés et publics ; soutenant les projets locaux de développement social, les populations étant les premières concernées et l’économie locale totalement liée à la protection de l’environnement.

Voyage eco-responsable au Chili

Quels conseils peux-tu donner pour voyager eco-responsable au Chili?

  • S’informer avant de partir sur la réalité des régions traversées, chaque pays a ses particularités!
  • Lire différents types d’articles et revues, autres que les guides touristiques et faire appel aux professionnels connaissant bien le pays et pratiquant un eco-tourisme solidaire.
  • S’intéresser au pays que l’on visite et aux populations (pas seulement aux paysages!) et tenter de voyager simplement en évitant les chaînes de luxe, la consommation sans considération (l’eau dans une région désertique, Atacama par exemple)
  • Consommer local en achetant les cadeaux et souvenirs aux artisans directement.
  • Voyager aussi à pied et en vélo , utiliser les transports locaux…
  • Visiter les parcs et réserves de flore et faune en faisant appel aux guides locaux.

Tourisme communautaire au Chili

Quels sites du Chili sont les plus affectés par le tourisme de masse?

Les zones de concentration d’un tourisme massif au Chili sont le Nord et l’extrême Sud : Torres del Paine, San pedro de Atacama…

D’où l’idée de sortir des sentiers battus et se balader à la découverte d’autres régions, se laisser guider par les professionnels proposant d’autres circuits.

En savoir plus sur le Chili
grâce à Mireille de Surinmenso Voyages